Communauté de Communes du Pays de Matignon

Rendez-vous économique - Conchyliculture

Un rendez-vous économique à la découverte de la conchyliculture en Baie de la Fresnaye

Pascal Blanchard explique l'élevage des huîtres aux élus de la Communauté de Communes du Pays de Matignon. Le dernier RDV économique de la Communauté de Communes s’est déroulé chez Pascal Blanchard, ostréiculteur en Baie de la Fresnaye. « Ce 5ème RDV économique est le premier tourné vers la mer, après avoir découvert les milieux de l’élevage porcin, du sport, de l’industrie ou encore de l’artisanat  » a rappelé Daniel Houzé, vice-président en charge du développement économique.

Consacrés aux élus et acteurs économiques du territoire, ces rendez-vous visent à découvrir des entreprises, des métiers et secteurs d’activités locaux afin d’échanger autour de leurs problématiques.

Avec ses deux baies (Fresnaye et Arguenon), ses 20 entreprises, ses 180 emplois (directs et indirects) pour 7 000 000 d’euros de chiffre d’affaire, la filière conchylicole représente un secteur économique important sur le Pays de Matignon.


Naissains d'huîtres - Baie de la FresnayeDes naissains aux bourriches

Élus et professionnels présents ont chaussé leurs bottes pour une visite du parc à huitres de Pascal Blanchard et un cours sur l’élevage de ces coquillages tant appréciés. Pour Pascal Blanchard, ce sont 5 hectares de concession à gérer sur 3 grands sites en Baie, au Fort la Latte et au large de Saint-Cast. Les naissains d’huitres arrivent des écloseries et sont introduits en Baie en poches d’un kilo contenant à elles seules 6000 petites huitres qui se développeront pendant 3 à 6 ans au rythme des marées avant d’être commercialisées. La perte est, c’est connu, importante au premier cycle de vie des coquillages et une attention particulière leur est apportée. Avec un effectif de 5 personnes, l’entreprise commercialise 100 à 120 tonnes d’huitres dans l’année.


Activité conchylicole en Baie de la Fresnaye.Une qualité de l’eau très surveillée

L’ostréiculteur a veillé, lors de cette rencontre, à alerter les élus sur la dépendance de son activité vis à vis de la qualité de l’eau, très dépendante elle-même des activités humaines sur le littoral. En effet, les huitres filtrent l’eau pour se nourrir et sont donc très exposées aux risques de contamination. Suite à la visite du parc, Julien Chevé, responsable des réseaux de surveillance de l’IFREMER à Dinard, a présenté aux élus et aux ostréiculteurs le fonctionnement des réseaux de surveillance du milieu aquatique sur la côte bretonne et plus particulièrement dans nos baies. Plusieurs réseaux sont mis en places (surveillance bactériologique, contamination chimique…) pour garantir au consommateur des coquillages sains et des alertes peuvent être déclenchées en cas de mauvais résultats. Malgré les efforts environnementaux des collectivités, notamment sur les réseaux d’assainissement, les eaux sont de plus en plus exposées aux risques bactériologiques dus à la densité urbaine sur le littoral et à l’activité agricole.

Des actions environnementales en amont

Le élus et le service environnement de la Communauté de Communes, conscients depuis longtemps que les flux générés par l’activité du littoral impactent directement la qualité de l’eau des baies, ont engagé depuis plusieurs années des actions : programme d’intérêt général pour la réhabilitation des assainissements non collectifs, programme breizh bocage, gestion des cours d’eau et zones humides, profils de baignade, plan de lutte contre les algues vertes, etc.

« Cette rencontre avec le milieu ostréicole nous a permis de nous rendre compte très concrètement des problématiques de l’activité et de sa dépendance vis-à-vis de la qualité de l’eau – Je remercie Pascal Blanchard pour nous avoir accueilli dans son parc. » a conclu le président, Gérard Vilt.

Album photo

Plage de Chateau Serein. Les poches d'huîtres de Pascal Blanchard - Baie de la Fresnaye Les naissains d'huîtres en provenance des écloseries. Les poches sont retournées régulièrement - Baie de la Fresnaye. Explication de l'anatomie de l'huître par Pascal Blanchard.
Haut de page